MitropoulousEugene Istomin avait demandé très tôt à Arthur Judson, son premier manager, de jouer à Minneapolis sous la direction de Mitropoulos, ce qui lui fut refusé. Il était séduit par l’engagement total que le chef obtenait de l’orchestre et il avait envie de partager cette énergie ! Il dut attendre jusqu’en 1957 pour réaliser ce vœu, et jouer le Concerto l’Empereur de Beethoven. Il était temps car c’était la dernière saison de Mitropoulos comme directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de New York.

Mitropoulos programme 1957Istomin fut infiniment choqué de la façon dont Mitropoulos fut chassé de New York après que des ragots aient circulé sur son homosexualité. Sa façon de vivre quasi monacale et l’absence de femmes à ses côtés avaient suffi à nourrir les rumeurs les plus odieuses, à ruiner son autorité et sa respectabilité, à lui rendre la vie impossible. Bernstein paraissait alors le modèle du musicien à la vie familiale rangée ! On demanda à Mitropoulos de partager la direction musicale avec Bernstein pour la saison 57-58, et on la lui retira complètement pour la saison suivante.

Concert

1957, 7, 8 & 10 mars. Carnegie Hall. Beethoven, Concerto n° 5. New York Philharmonic. Concert enregistré mais non accessible.

Document

Liszt, Faust Symphonie : dernier mouvement. Mitropoulos en répétition et en concert avec l’Orchestre Philharmonique de New York.