La liste des musiciens avec lesquels Istomin a collaboré au long de sa carrière ressemble à une encyclopédie des grands interprètes du vingtième siècle ! On y trouve quatre générations, depuis Siloti (né en 1856) jusqu’à Yefim Bronfman (né en 1958).

Entre ces deux extrêmes, en voici quelques autres qui ont beaucoup compté pour lui, cités en ordre chronologique : Monteux, Casals, Bruno Walter, Stokowski, Paray, Reiner, Adolf Busch, Munch, Clara Haskil, Mitropoulos, Szell, Ormandy, Krips, Serkin, Horowitz, Dorati, Leinsdorf, Bernstein, Rose, Stern, Kapell, Tennstedt, Fleisher, Graffman, Zinman, Pommier, Zukerman, Ax. Sans oublier Rachmaninov, Toscanini, Rubinstein et Heifetz, qu’il côtoya et qui furent pour lui des sources d’inspiration.

Avec beaucoup d’entre eux, la collaboration alla bien au-delà de la musique, si bien que le récit de ces rencontres est celui d’un partage musical et d’une aventure humaine où l’amitié avait une place essentielle.