De janvier à mars, donne cinquante-quatre concerts avec le Little Symphony dirigé par Adolf Busch, ajoutant au répertoire de l’année précédente le Concerto K. 271 de Mozart et l’Andante spianato et Grande Polonaise de Chopin. Enregistre avec eux son premier disque en avril : le Concerto en ré mineur BWV 1052 de Bach. Le 5 juillet, fait ses débuts avec le National Symphony, puis passe à nouveau l’été avec la famille Busch. Acquiert sa première œuvre d’art importante : une gouache de Picasso.

Adolf Busch et Eugene Istomin dans les studios de Columbia

De janvier à mars, donne cinquante-quatre concerts avec le Little Symphony dirigé par Adolf Busch, ajoutant au répertoire de l’année précédente le Concerto K. 271 de Mozart et l’Andante spianato et Grande Polonaise de Chopin. Enregistre avec eux son premier disque en avril : le Concerto en ré mineur BWV 1052 de Bach. Le 5 juillet, fait ses débuts avec le National Symphony, puis passe à nouveau l’été avec la famille Busch. Acquiert sa première œuvre d’art importante : une gouache de Picasso.

Adolf Busch et Eugene Istomin dans les studios de Columbia