Inquiet de voir son fils passer si peu de temps au piano, son père décide d’arrêter les leçons avec Alexandre Siloti et de lui faire poursuivre sa formation au Mannes College of Music. Après avoir entendu deux récitals de Josef Hofmann, se prend d’admiration pour le grand pianiste et vient frapper à la porte de sa chambre d’hôtel pour lui demander de l’auditionner. Il se fait gentiment éconduire…

Josef Hofmann vers 1940